incorpore présentation livres à paraître auteurs actualités acheter contact F T

cas - fr  

Meritxell Martínez (Barcelona, 1972) a grandi à  Viladecans, banlieue barcelonaise, où elle s'entend dire, alors qu'elle rentre dans l'adolescence : « la philosophie ne sert à rien ». Elle continue à grandir. Elle s'inscrit à la Faculté des Sciences de la communication de Bellaterra. En dernière année de licence, entraînée par l'amour, elle part dans le sud-ouest français. Commence alors un va-et-vient entre deux pays et deux langues, qui n’a jamais cessé. Elle décide de ne pas exercer le métier de journaliste et de se consacrer à regarder et lire individus, paysages et livres. Elle continue à grandir. Entraînée par l’amour, elle revient à Barcelone et s’inscrit en Faculté de philosophie. Là, elle constate que « la philosophie seule ne sert à rien ». Là, grâce à Miguel Morey , elle découvre Georges Bataille.  Une oscillation s’installe entre littérature, philosophie et poésie, qui la conduit à cette métamorphose textuelle qu’on appelle habituellement traduction. Elle a traduit, entre autres, Georges Bataille, Michel Surya, Bernard Noël, Pascal Quignard et Jean-Noël Vuarnet.