Caídas

Teresa Soto

éd. espagnole

A ti que lo perdiste todo
y buscas
y corres
para que el gris de las cenizas
hable con una voz que diga
«deja de buscar, ven aquí, te quiero».

Le titre de ce livre, Caídas (Chutes), est une promesse faite au lecteur : une direction, un poids, une texture. L’expérience de la perte devenue corps et écriture : la voix de ce qui n’est plus là, de ceux qui ne sont plus là, qui bientôt ne seront plus là. Comme le soleil, qui tombe et se lève chaque jour, ces voix continuent d’éclairer le chemin, malgré et grâce à leur absence. Elles continuent d’éclairer la page.
Tombe le corps, tombent les mots, tombe la peine. Mais ils ne tombent pas de la même façon, ils ne tombent pas toujours complètement. Les poèmes défilent, les vitesses changent. Les mots deviennent de plus en plus rugueux, secs, tellement qu’il ne reste en eux que du silence. Silence et étincelles d’existence. Lumière. Une lumière neuve. Battements presque imperceptibles qui ne peuvent s’intensifier que par l’épuisement de la chute, qui nous rappellent quelque chose d’inéluctable, quelque chose qui nous encourage : nous sommes « des morts vers l’avenir ». Morts de pure vie.


PRESSE, LECTEURS…

Nayagua 27 – Mª Ángeles Pérez López (01/02/18)
Letras de Contestania – Carmen Juan (12/05/17)
La Galla Ciencia – Noelia Illán (23/03/17)
Ona Perifèries (20/03/17)
Carta de la artista Sandra Val (12/03/17)
El Cultural, Rima interna – Martín López-Vega (27/02/17)
RN3 – La LiBéLuLa (22/02/17)
Librerantes (05/02/17)
La Tribu – Carmen G. Cueva (03/02/17)


FICHE

Collection babil, 2016
ISBN : 978-84-945108-1-6
Taille : 175 x 168 mm
Langue : espagnol
Couverture : Nicholas F. Callaway
Pages : 106
Prix : 16 €