accueil

dernières parutions

¡Camarero! / Garçon !
Meritxell Martínez
bilingue espagnol-français

Peindre / Pintar
Francy Brethenoux-Seguin
bilingue français-catalan

Partir / Irse
Francy Brethenoux-Seguin
bilingue français-espagnol

Chutes / Caídas
Teresa Soto
bilingue espagnol-français

rencontres

14/09 Comptoir 43 – 19 h
Paris : 43 rue de l’Arbre Sec, 75001
APÉRO LECTURE
Présentation de ¡Camarero! / Garçon ! de Meritxell Martínez.
En compagine de l’auteure et de l’éditeur.

20/09 Torcatis – 17h45
Perpignan: 10 rue Mailly
PRÉSENTATION DE LA COLLECTION LES PETITS BILINGUES
Présentation de ¡Camarero! / Garçon ! de Meritxell Martínez et de la collection les petits bilingues.
En compagnie de l’auteure et de l’éditeur.

28/09 Llibreria Ça Trencada – 20h30
Blanes: c/ Roig i Jalpí, 10
EL DISCURSO IMPURO
Présentation du livre El discurso impuro de Jean Noël Vuarnet.

 

05-06/10 Liberisliber – Todo el día
Besalú: Plaça del Prat de Sant Pere
PARTICIPATION DANS  LIBERISLIBER
Nous serons le weekend complet partageant avec vous tout notre catalogue !

 

en cours de traduction

El sexocidio de las brujas
Françoise d’Eaubonne

En novembre 1998, Françoise d’Eaubonne invite différentes personnalités féministes signer une lettre adressée au Vatican qu’elle avait rédigée. Son but : demander une amende honorable pour deux siècles de sexocide qui furent, depuis lors, appelés (de façon diminutive) “chasse aux sorcières”. « Je souhaite, si ce n’est pas trop prétentieux, faire entrer dans la langue française le mot “sexocide”, comme j’ai pu, en 1971, y faire entrer celui de “phallocrate” ».

en cours d’édition

Deixar escrit el que hem menjat. Receptes de casa
Elisa Morera Juan

Caterina, Elisa et Marta. Trois générations de femmes, grand-mère, mère et fille, qui ont fait et font vivre ces recettes, grâce au nombre de fois où elles les ont cuisinées, mais aussi à la décision d’en laisser une trace écrite et de les partager avec nous tous et toutes. Avec Deixar escrit el que hem menjat. Receptes de casa, Elisa Morera Juan nous invite à une cuisine facile et économique, à une cuisine imprégnée de souvenirs, qui veut donner de la visibilité au travail de toutes ces femmes qui, jour après jour, doivent cuisiner pour leurs proches.

en cours de réédition

La enfermedad de la carne
Bernard Noël

Bernard Noël part d’une expérience longuement racontée par Georges Bataille : les prétendus gestes incestueux que son père aveugle et grabataire lui adressa dans une cave. Ainsi, il met en évidence ces images qui restent dans la mémoire, qui se gravent dans le corps. Images, dans ce cas, d’un enfant dépourvu de mots qui, bien plus tard, essaie de les trouver.